Comment se présente Dieu, la Source, l’Origine?

Dieu, qui est l’essence infinie, n’a besoin de rien; Il a tout; Il règne dans l”espace infini au milieu de l’énergie infinie où il n’y a ni temps, ni espace. Dieu est un Créateur; son énergie n’est pas fixe; elle est en mouvement. Il n’y a pas de fixisme en Dieu. Comme son essence infinie n’a pas à devenir plus infinie, Il crée en faisant descendre les vibrations de cette dernière à savoir l’essence ou l’énergie pour mieux comprendre. Dieu l’a rendue, semble-t-il, moins essence pour la rendre plus concrète; plus à la mesure d’une conscience faite de sa conscience même, mais toujours à des vibrations plus réduites.

On peut représenter cette essence par l’air que vous respirez. Apparemment, l’air que vous respirez n’est rien. Vous ne voyez pas les atomes qui la composent. Vous ne voyez pas la couleur des éléments qui circulent et pourtant, pour vivre avec les autres hommes, vous mourriez en un instant si vous manquiez d’air. L’énergie est encore plus fine que cet air. Elle est lumineuse et les personnes, douées d’une seconde vision, peuvent en voir un mince rayonnement.

L’énergie Divine est translucide; chargée de force, de puissance et couverte de cellules extrêmement complexes et riches d’éléments créateurs. L’énergie Divine n’a pas d’éléments semblables à qui les comparer dans la matière qui tombe sous nos sens. Ces couleurs sont d’une pureté inconnue des êtres matériels. L’énergie Rouge est comme un gaz tissé de fines dentelles; l’énergie Jaune est comme de l’or fin en fusion; l’énergie Bleue est comme l’améthyste étincelante et taillée de mille facettes.
Dieu personnalisé est cette source d’énergies Rouge, Jaune et Bleue; ce tourbillon énergétique est la personnalisation du Père dans l’énergie Rouge; du Fils dans l’énergie Jaune; de l’Esprit dans l’énergie Bleue.

Si l’on désire aller un peu plus loin dans notre compréhension de ce qu’est Dieu, on pourrait le percevoir ainsi.

La matière qui le compose, comme nous venons de le voir, est l’essence de l’éternelle présence d’un élément qui est l’énergie infinie. Cette essence est composée d’une structure très fine constituée de points se touchant et formant une fine dentelle. De chaque point surgit une force constructive qui change d’attributs à chaque point. Cet ensemble d’essence structurée forme une énergie qui contient, en chacun de ses points, toutes les créations non imaginables qui se produiront pendant l’éternité.
Dieu est cet ensemble de points; cette structure variée. Cette puissance se dégage de chaque point à l’infini. Dieu est composé de ce potentiel infini. Dieu est cette essence; ce sont ces points, ces structures et ce potentiel qu’aucune intelligence créée ne peut connaître. Cet essence vient de nulle part et va nulle part. Elle est là, dynamique quoique immuable; infinie quoique malléable. Elle contient, dans ses points, des règles qui déclenchent des lois auxquelles obéit le potentiel qu’elle renferme.
Cette essence n’a jamais été créée; elle n’a pas de commencement ni fin. C’est un élément qui est l’élément même et qui ne peut être autre. C’est cet élément qui est ce qui est et d’où sortent le temps et l’espace. Dieu, c’est tout cela. Dieu est ce qui est.

Le nom de Dieu dans votre langue, veut dire beaucoup moins que ce qu’Il est en réalité. Dieu, c’est cette force qui ne surgit pas mais qui existe. C’est cette puissance qui est là, latente et disponible à la réaction des lois en marche. C’est cette énergie qui s’introduit dans toute chose. C’est ce mouvement qui agite les grains de matière sortis de son sein.

C’est la vie; c’est l’homme; c’est son intelligence; c’est son âme.

Dieu est composé de toutes les réalisations qui se produisent au sein de l’énergie.

Dieu a cependant un noyau d’où s’échappe toute cette essence infinie. C’est ce faisceau d’où s’échappent toutes les forces et toutes les énergies différenciées ou non qui forment le cosmos. C’est le cordon ombélical de chaque grain de matière. C’est l’Âme qui est l’âme de toutes les âmes.

C’est, en un mot, le «JE» éternel.

Dieu, ce «JE» éternel, Essence de tout ce qui est, Source de vie, Mouvement a mis en place les divers éléments pouvant construire toute matière à quelque niveau que ce soit. De l’énergie Divine à l’énergie globale contenant les douze (12) énergies qui crées toute matière et qui la fait évoluer, on retrouve Dieu. De l’essence, de l’énergie, le grain de matière électromagnétique est créé; puis chaque grain de matière, ayant un plan unique, s’associe à d’autres grains de matière pour créer des ultimatons; puis des électrons primaires; par la suite, des atomes et enfin aboutir à une matière finie. Cette matière finie se retrouve sous forme de nébuleuses, de galaxies, de soleils, de planètes, de minéraux, de plantes, d’unicellulaires, d’animaux, d’hommes et de femmes entre autres.

On dit de Dieu qu’Il est Amour, Omniprésence, Omniscience, Intelligence, Sagesse entre autres, le tout lié à sa grande Création qu’Il a mis en oeuvre.

Vous comprenez, un peu mieux maintenant, pourquoi on le reconnaît comme un être réel, une personnalité. L’homme est son « lien » avec la matière.

Le Christ, prolongement de Dieu.

Le mot « Christ » veut dire « Dieu en nous et dans toutes choses.»

Le Christ se manifeste en nous par le spirituel qui nous envahit par le canal de l’âme; dans la nature, il se manifeste par l’ordre établi, par l’impeccabilité des lois et par l’obéissance des énergies.

Le Christ peut être en chacun de nous. Pour qu’il agisse dans notre corps biologique et notre conscience, il nous faut obéir aux lois et manipuler l’énergie. Plus nous possédons les pouvoirs, plus nous avons le Christ en nous. On peut donc dire, sans crainte, que chaque homme est susceptible de porter le Christ. S’il ne le porte pas, c’est qu’il le refuse.

Le Christ est une énergie, une énergie créatrice qui est là comme en attente. Elle attend les vibrations qui entreront en harmonie avec elle. Il y a dans le Christ toutes les vibrations de l’Univers. Il y a les vibrations de la nature; la place des énergies dans chaque chose et, plus particulièrement, il y a la possibilité de contact avec l’âme divine et libre ( que l’on est.).

Si cette âme ouvre la porte au Christ; si elle met ses vibrations en harmonie avec celles du Christ, Il entre et agit. Il agit comme une énergie créatrice; comme une énergie qui construit.

Le Christ est toujours disponible pour chaque âme qui opère dans un corps physique. Plus nous manifestons l’acte créateur d’après les lois, plus nous sommes porteur du Christ.
L’âme n’est donc plus seule à agir; elle a une aide puissante qui est le Christ. C’est alors que l’on peut dire que l’âme a un supplément qui permet à l’homme de sortir en exergue; qui permet à l’homme de constituer consciemment et librement des attributs à ce supplément d’âme et accélérer son évolution.

Voilà en ce qui touche, dans les grandes lignes, l’âme agissante que l’on est. Reprenons en allant un peu plus en profondeur.

Le mot «Christ» est un mot qui structure une loi. La loi est un principe souple qui prend le plan qu’on lui donne. La loi christique, c’est la loi qui entre dans la matière. Le Christ est Dieu mais Dieu dans des attributs particuliers. Dieu est l’essence de toute vie. C’est l’Énergie divine, l’Énergie universelle, l’Énergie infinie.

Le Christ est Dieu manifesté dans les attributs de l’essence divine. L’essence divine n’est pas manifestée tandis que le Christ la manifeste selon les différents attributs nécessaires à la création de la matière.

Le Christ est Dieu manifesté dans les attributs énergétiques. Le Christ est le Créateur de la matière à quelques niveaux que ce soit. La matière, pourvue de conscience, devient créatrice de d’autres matières; et c’est ainsi, de degré en degré, que la chaîne de vie se constitue.

Le Christ est une personne divine. Il est Dieu mais un Dieu qui peut prendre la forme de la matière qu’il crée. Il prend la forme de la matière qu’il crée quand cette matière est d’essence divine. Donc, il peut prendre la matière d’une âme. C’est pour cela que Christ, âme évoluée, a pu s’incarner dans un corps d’homme.

Le Christ, c’est la conscience de Dieu manifestée dans la matière; c’est ce qu’on appelle « La conscience christique ». Le Christ, c’est divin; c’est de l’énergie divine. L’énergie divine n’est pas ce que vous pensez, une énergie sans corps, comme un nuage. Cette énergie est structurée selon les besoins de la Création divine.

C’est le Christ qui a créé toutes les âmes parce qu’elles sont de l’énergie manifestée. Elle est portée par des êtres divins (dont vous êtes.). Un rappel important est qu’on est porteur de cette énergie christique, laquelle donne un surplus de vie à l’âme qui nous dirige de façon continue et qui se doit d’accéder à une conscience supérieure.

Le Christ est une force créatrice qui s’infiltre partout où on la demande et même parfois où les lois l’exigent. Cette force peut prendre un support et c’est justement ce support visible que les hommes voient. La force énergétique du Christ ressemble, en quelque sorte, à la force énergétique d’une âme puisque l’âme, elle aussi, peut s’infiltrer dans la matière puisqu’elle agit, elle aussi, sur la matière et qu’elle peut lui donner les qualités spécifiques selon son élément et tout cela par le canal du psychisme.

Pour conclure, l’énergie divine est celle du Christ. Il y a le contact constant avec l’énergie divine. Cette énergie est celle du Christ. Donc le Christ est en vous. Vous êtes ses outils pour travailler dans la matière sous son inspiration. Plus vous observez les lois avec perfection, plus le Christ déverse son énergie en abondance, donc « plus vous êtes Lui ».

L’abandon intéressé du moi personnel, c’est à dire du moi qui possède, plus cet abandon se fait dans l’esprit, plus ce moi se dégage et devient le « JE » ou le « SOI ».
Tout est faux dans les choses créées par des mains d’homme si ces mains ne reproduisent pas ce qui est créé dans l’esprit selon la loi.

Adéla Tremblay Sergerie
Sélection des textes et italique: Aline Boulet, Serge Girard
Prochaine leçon abordée : les Énergies Cosmiques