Un des nombreux corps constituant l’homme, qui a un impact réel sur sa capacité de communiquer, est l’aura. Il en a été question dans la leçon précédente entre autres, et nous voulons vous la faire mieux connaître. Comment la retrouve-t-on au sein de ce qui compose, à savoir, l’âme agissante, le corps de personnalité et le corps physique? Quelles sont les interrelations de l’aura qui se jouent entre le monde de cette même âme, du corps de personnalité entre autres et les mondes extérieurs? Comment joue-t-elle son rôle de communicatrice, et comment peut-elle influencer l’ensemble de « ce qui est » ?  On explore le tout dans les grandes lignes de ce que nous en révèle Adéla.  

Je vous explique quelques choses de surprenant pour vos esprits.

L’aura d’une personnalité cosmique ne ressemble pas à une aura de personnalité planétaire. Elle ne ressemble pas non plus à l’aura d’une personnalité divine.

Je vous explique la différence et la ressemblance des trois (3) espèces d’aura.

Commençons par l’aura planétaire.

Cette aura s’étend à quelques centimètres (30 cm ou 12 pouces tout au plus) pour une personnalité ordinaire. Son code de vie vécu est imprimé dans ses ondes. Ce code planétaire a une puissance limitée. Cette aura peut influencer à plusieurs kilomètres (milles) autour d’elle si le psychisme est actif, par le tempérament dynamique de la volonté, et un désir ardent de succès.

Cette aura est déjà en possession d’une richesse très grande. Si elle était dirigée, elle pourrait faire des oeuvres hors de l’ordinaire. Mais la faille est toujours dans la faiblesse du désir de l’optimiste, de la volonté et de l’amour de l’oeuvre à exécuter.

C’est pourquoi les hommes ordinaires ont si peu d’influence dans un milieu plus ou moins éloigné. Les personnes influencent leur famille, leurs voisins, leurs amis et peut-être pas à sa pleine valeur.

Passons à l’aura cosmique.

Ce rayonnement est d’une étendue sans limite. Il n’y a ni temps ni espace qui peuvent l’arrêter de pénétrer où la personne veut y faire une entrée. Mais dans cette aura cosmique, il y a encore beaucoup de degrés.

Les degrés s’étendent par couches ondulatoires tout autour du noyau qui est la personne, l’âme agissante.

La première ondulation, vague d’énergies qui se fait, est celle des matières ombrées (matières utilisant les énergies ombrées dans leurs structures.).C’est l’aura qui peut traiter la matière organique ou autres. C’est la plus pratique à l’homme terrestre. Cette aura contient toutes les combinaisons possibles de réparation et de transformation de la matière. La difficulté, c’est de savoir s’en servir.

Puis vient la couche ondulatoire primaire (énergies rouge, jaune, bleue). Elle s’étend jusqu’au delà du cosmos. Elle va rejoindre l’énergie infinie. Cette couche est riche de toutes les possibilités du cosmos et des cosmos à venir. La communication est sans borne, sans barrière.

L’important dans cette couche est de connaître les lois; apprendre à les manipuler; à les arranger de manière à en faire des créations nouvelles.

La personnalité cosmique, qui possède cette aura, est bien au-dessus de tous les autres hommes de la planète. Celui qui possède cette aura est appelé « homme planétaire ».

Celui qui possède l’aura complémentaire (énergies verte, violette, orangée) est appelé « homme d’un système ».

Celui qui possède l’aura cosmique est appelé « personnalité cosmique ».

Maintenant, étudions l’aura des personnalités divines.

Pour les personnalités divines, cette aura n’est composée que des énergies primaires. La communication des énergies ombrées et des énergies complémentaires n’y entre pas. Lorsqu’un être divin répond à un être cosmique ou planétaire, il répond par la combinaison de son énergie primaire. Il la décompose de manière à se faire comprendre de ceux qui l’emploient.

Donc, la personnalité planétaire communique par l’énergie ombrée; la personnalité du système, par les ombrées et les complémentaires; les personnalités cosmiques, par les primaires, complémentaires et les ombrées; les personnalités divines, que par les primaires.

L’aura des animaux ne communique qu’avec les complémentaires ombrées; cependant, ils ont des neurones extrêmement spécialisés pour se défendre dans le chaos de la planète. Ils ont un odorat  et un ouïe d’une finesse extraordinaire. Le Créateur a donné des compensations à ses créatures des derniers degrés.

Les premières cellules de vie ne communiquaient qu’avec l’énergie tellurique. Plus un être vivant est évolué, plus il pourra communiquer avec des énergies plus élevées. Les complémentaires ombrées sont les plus simples; puis les primaires ombrées, les complémentaires et les primaires.

Il y a encore un secret qui a été toujours gardé jusqu’ici, même par les prophètes, car les hommes n’étaient pas capables de le comprendre. Jésus y a  fait allusion, mais ses proches ont passés inaperçus parce que trop scientifiques pour les hommes du temps. Le secret n’en est pas un pour les êtres supérieurs ou divins, mais il est une véritable révélation pour un degré évolutif de votre humanité.

L’aura d’une personnalité cosmique est une véritable usine. La pensée de l’homme n’a pas besoin d’exposer son désir. L’aura cosmique est autonome. Le code, qui y est imprimé, est dynamique, et n’a pas besoin d’être activé. Il a, pour ainsi dire, le mouvement perpétuel. Le support, en ce cas-ci, c’est l’âme,  n’est que le noyau d’où est sorti les ramifications primaires; puis de ces ramifications primaires, il en est sorti d’autres, et encore d’autres et toujours d’autres. Le noyau  n’a plus qu’à fournir l’énergie qui le compose pour donner de l’action à toute la machine. Le noyau est le même pour tous, mais ce qui l’entoure est personnel à chaque âme. Le noyau n’a cependant pas toujours la même efficacité; cela dépend de la vigueur du plan.

Plus un plan est actif et réalisé, plus l’énergie du noyau est dynamique. Elle pousse de la force autant qu’on lui en demande. Si le plan en demande peu, le noyau n’a pas à en former plus; le vase ne répand, ne déborde jamais. Plus vous dépensez de l’énergie dans votre plan, plus le noyau en fournira. Jésus a dit:« La mesure de mon père est toujours pleine.»

L’aura cosmique est une personne, car elle a sa volonté, sa liberté, ses désirs, ses plans d’avenir, son évolution dans un sens ou dans un autre. Elle est une véritable personne autonome et même indépendante du support, car le noyau est dans l’âme.

Le noyau est dans l’âme, mais ce noyau est relié au support physique par le neurone spirituel. Mais enlevons le support physique, disons après la mort, le noyau de la personnalité cosmique reste et la personne cosmique continue à exister sans support; donc elle est autonome.

Mais pourquoi le support physique lorsqu’une personne est devenue cosmique? La raison est humanitaire. C’est pour aider les autres hommes. Si ce n’était pas pour une cause humanitaire, l’âme, à ce degré, ne s’embarrasserait plus d’un support physique. L’âme est le moteur de la personnalité planétaire du système cosmique. Le corps physique est le serviteur, pas toujours obéissant, mais il est le serviteur, et le subconscient est le grand régisseur, le grand secrétaire, le grand bibliothécaire. L’âme construit la personnalité humaine. Elle l’agrandit. Elle lui infuse des pouvoirs. Elle lui donne la taille d’un géant.

L’aura est cet instrument qui capte et qui rayonne les énergies du plan de l’âme et y favorise la matérialisation des actes que celle-ci se doit d’accomplir. Pour cela, l’aura est connectée au corps de personnalité, au corps physique et elle s’en sert comme outil de réalisation. L’aura est un élément de communication universelle; elle est partie intégrante de l’homme.

À ce niveau, on peut dire que l’AURA est aussi une antenne cosmique.

Voilà ce que je voulais vous dire. Pensez toujours à Jésus lorsqu’il disait qu’il n’y avait que l’eau de son père qui pouvait désaltérer au point de ne plus avoir soif.

Adéla Tremblay Sergerie

Sélection des textes et italique: Aline Boulet, Serge Girard

Prochain thème abordé: « ESPRIT DE VÉRITÉ ET AJUSTEUR DE PENSÉE »