À ce moment-ci, un temps d’arrêt, en ce qui concerne les éléments constituants de l’homme, est de mise. Il est primordial que l’on investisse un peu plus en profondeur en ce qui touche le contenu et les liens existants entre ceux-ci. Dans sa simplicité, l’homme paraît ordinaire; mais lorsque l’on observe tout ce qui le constitue, il est important de constater qu’il est, en soi, d’une complexité à s’émerveiller. Il est ici, non pas pour vivoter, mais pour construire la vie, la développer, la propager, la faire fructifier au plus haut point de l’existence. 

L’âme et l’esprit…

L’âme est la partie divine de l’homme. Elle porte son plan d’évolution qui se réalisera par un support humain.

L’esprit est l’action de cette âme dans son support, c’est-à-dire, l’élan que donne l’âme aux actions humaines de l’homme. L’esprit, en plus de l’élan dans l’action, est le désir de connaître la vérité. L’esprit agit plutôt dans la matière vivante que l’âme, mais l’esprit est l’action de l’âme.

L’âme ne quitte jamais le corps; elle s’en éloigne…

Encore une explication.

L’âme est l’essence du moteur, et l’esprit est le moteur, et le corps est le produit du moteur.

Encore une autre explication.

L’âme est l’énergie divine.

L’esprit est l’énergie divine unie à l’énergie cosmique.

L’âme n’est qu’une énergie, et l’esprit est une énergie qualifiée qui agit dans la matière.

Parlons maintenant du psychisme.

Le psychisme est la résultante de l’âme et de la conscience ou, bien encore, de l’intelligence physique.

Prenons des exemples.

L’âme aspire à pratiquer la charité. Il se développe, alors dans l’homme, le désir ou le besoin de faire la charité. Ce désir ou ce besoin est l’effet de l’esprit qui vient de l’âme, et qui se réalise dans l’homme.

L’âme dit à l’intelligence qu’il y a des vérités plus grandes que celles qu’elle possède. L’âme a parlé à l’intelligence. L’intelligence se met alors à chercher où est cette vérité. Le contact, qui se fait entre l’âme et l’intelligence, est le psychisme. Le psychisme est un agent de communication. Dans sa recherche de Vérité, l’intelligence envoie son psychisme à la recherche de l’information de cette Vérité qu’elle veut recevoir. Le psychisme, bien discipliné, va chercher soit dans les Lois Universelles; soit dans les Archives Universelles dans la Mémoire Universelle, ou dans le psychisme des autres hommes qui connaissent cette Vérité. Le psychisme apporte la réponse à l’intelligence qui la cherche. La lumière se fait, et la réponse est donnée.

Je vous donne un autre exemple.

L’âme inspire l’homme à croire en Dieu. L’intelligence de l’homme, après analyse, y croit. L’effet de cette croyance vient de l’esprit; c’est l’action de l’âme dans l’intelligence raisonneuse de l’homme. De cette certitude qu’il y a un Dieu, l’intelligence cherche comment reconnaître les oeuvres de Dieu. L’intelligence alors cherche dans les livres; dans toutes sortes de publications et finalement, elle trouve. L’élément, qui a agi entre l’intelligence et la recherche, est le psychisme.

Maintenant, parlons du dédoublement et des voyages astraux.

Le dédoublement est le corps vital de l’homme appelé « aura » qui se dégage du corps physique au moyen de fils énergétiques qui le retiennent à une certaine distance du corps physique. C’est ni plus ni moins que l’extension de l’aura. Et comme l’aura est l’image du corps physique, il apparaît comme le corps physique mais sans sa substance solide.

Ce dédoublement peut s’étendre à une grande distance selon la capacité d’extension de ces fibres. Cette capacité d’extension de ces fils vient du développement psychique ou de la communication de l’homme.

Maintenant, étudions ce qu’est le « corps astral » et les voyages qu’il peut faire.

Le « corps astral » est, ni plus ni moins, que le corps de l’aura, mais il peut agir sur une distance plus grande et plus variée. Ce corps est magnétique, et il possède des ramifications psychiques qui lui donnent une connaissance, plus ou moins grande, des espaces et des faits.. Donc, le « corps astral » peut se servir du psychisme de l’homme pour explorer ou chercher une réponse à des distances très grandes de son corps physique.

En somme, le voyage astral est un voyage guidé par le psychisme.

Et le dédoublement est le fait du corps de l’aura extensible de l’homme.

L’Aura de l’Archétype est extensible, non seulement au bout de ses fibres courtes, mais de ses fibres énergétiques qui atteignent les limites de l’Univers.

Lorsque l’aura s’éloigne du corps physique dans un dédoublement, ce n’est pas l’esprit mais le corps fluidique de l’homme.

Quand il y a voyage astral, c’est l’esprit de l’homme qui se manifeste avec le psychisme pour découvrir tel ou tel espace.

Quand il y a un déplacement important, c’est toujours le corps astral ou magnétique qui s’unit au psychisme, né de l’intelligence et de l’âme, qui va chercher les informations.

Mais, quand il n’y a qu’un déplacement du corps physique, c’est l’aura de ce corps qui se présente comme dans un miroir non loin de lui.

Explications: subconscient, aura, esprit, psychisme, âme. dédoublement, voyage astral et communication.

Je vous explique davantage la différence entre ces divers éléments

Le subconscient est la mémoire des événements émotifs de toutes sortes et des événements biologiques qui éveillent des sensations dans le système nerveux inférieur et supérieur. En un mot, le subconscient est le grand clavier de l’homme biologique et sensible.

L’aura est le rayonnement en miroir des énergies qui se dégagent du corps physique de l’homme. L’aura est la réplique de ce corps avec la nuance qu’elle est fluide et invisible à l’oeil humain.

L’esprit est l’acte commandé par l’âme, et auquel le corps répond avec ordinairement sa conscience et sa volonté. L’âme est celle qui commande; le corps est celui qui obéit par l’intermédiaire de l’esprit. L’esprit est la manifestation de l’âme dans le corps.

Le psychisme est l’agent intermédiaire ou résiduel de l’âme et de l’intelligence. L’intelligence cherche à comprendre; l’âme commande à cette intelligence de chercher dans les secrets  de la nature ou de la Création. Cette recherche est une communication avec les lois, et le résidu de cette union de l’âme et de l’intelligence, est le psychisme. Le psychisme est donc l’agent par excellence de la communication entre les gens et les choses et entre l’Univers.

L’âme est la partie divine qui s’introduit dans le corps de l’homme, et qui fait développer ses facultés humaines, et qui permet même à la forme physique de se développer de telle ou telle manière, sous la poussée de l’âme.

C’est ainsi que des êtres très spirituels sont délicats, minces, le visage le plus souvent triangulaire; ce qui dénote une localisation des cellules nerveuses et dénote aussi la spiritualité qui dort dans l’être humain. C’est l’âme qui est la nourricière spirituelle de l’homme; c’est elle qui inspire ses actes positifs; et c’est toujours elle qui permet à l’intelligence de trouver Dieu dans la Création.

Le dédoublement est l’aura extensible, et qui s’éloigne du corps à la mesure des fibres qui la retiennent. Ces fibres sont plus longs selon le degré de développement du psychisme et du degré de discipline dont l’aura a été soumis.

Le voyage astral est le dégagement du corps vital et qui, avec le concours du psychisme, cet agent de communication, va visiter parfois des lieux très éloignés, et lui permet de découvrir ou de voir ce qui normalement est invisible aux hommes. Cependant, ce voyage astral ne reflète pas la vérité puisqu’il se fait dans des couches d’énergie qui contiennent toutes sortes de vérités qui ne sont pas toujours bonnes, mais qui sont cependant imprimées dans la Mémoire Temporaire (mémoire de 10 000 ans).

La communication.

La communication inférieure peut être faite au niveau du subconscient, du système nerveux inférieur, et même de toutes les cellules qui refusent ou acceptent telle ou telle énergie.

D’ailleurs, tout est communication. Vos cinq sens sont des agents premiers de la communication; vos yeux, vos oreilles et toute votre sensibilité sont des agents de communication avec les choses et les gens.

Il y a ensuite la communication psychique qui se fait à l’échelle de la pensée. Les pensées se rencontrent, s’influencent et se suggèrent tel cote à un temps et dans un lieu voulu. On appelle cette communication de la télépathie. C’est ce qui arrive d’ailleurs à tout homme, même le plus dépourvu du sens de la communication.

Il y a ensuite la communication qu’on appelle celle du super-conscient ou du psychisme supérieur. Cette communication va chercher, dans les grands espaces et dans les lieux les plus secrets, les informations que nul être humain ne pourrait avoir. Cette communication est due au psychisme intermédiaire ou résultante de l’intelligence et de l’âme. C’est cette communication qui est la plus réelle et la plus vraie et celle qui doit être considérée comme un reflet de la Vérité.

Adéla Tremblay Sergerie

Sélection des textes et italique: Aline Boulet, Serge Girard

Prochain thème abordé: « L’AURA »